Les Laconiques anonymes

Rejoignez-les sur Facebook ici

Les Laconiques Anonymes, ou L.A., une équipe de Régisseurs, arbitres, assistants, MC, MM, coaches qui fait sa première saison enc hampionnat !

Ce n’est pas seulement une équipe d’impro, c’est une bande de dingues, aux univers décalés, aux sons qu’eux seuls maîtrisent (rires bruyants et grraous alléchants) et aux images que vous aurez du mal à ôter de votre tête…

Mais que disent-ils les uns des autres en aparté ?

BEN, ou Benoît

Il est une des pierres de fondation de l’équipe, il est aux Laconiques ce qu’ Elvis est au Rock’n Roll. Ne dit-on pas « Méfiez-vous de l’eau qui dort » ? Du haut de ses 2m50, il peut vous paraître détaché, impassible et tranquille mais ATTENTION, tenez-le à l’œil car il est toujours sur la balle pour placer ses jeux de mots les plus fins ou encore s’accrocher au micro pour vous livrer en live le Best of Johnny la bosse !! Toujours à l’écoute, il vous décoche une droite verbale au moment où vous vous y entendez le moins. Benoît est en quelque sorte notre pochette surprise.

BRUNO
On pourrait évoquer la minutie de Sherlock Holmes, le côté geek précurseur de Steve Jobs, le goût pour la mode de Paris Hilton, la capacité d’écoute vulcaine de Spock, la générosité d’Angelina Jolie et de Brad Pitt ou encore la capacité de management de Hu Jintao,… Oui tout ça mais bien plus encore. Si Bruno devait poursuivre sa vie réincarné en téléphone portable, il serait un smart-fun. Ainsi, il poursuivrait en impro sa quête de la Belle Histoire marquée par le sens du partage, l’esprit et le choix des bons mots. L’année dernière a été marquée par Justin Bieber, gageons que celle-ci soit marquée par Bruno !

CLAIRE
Claire s’investit dans tout, que ce soit sur la patinoire ou dans les coulisses. La Claire-coach, Claire-arbitre, Claire-buveuse de pintes, vous la connaissez, alors parlons ici de la Claire-grenadine. Pourquoi grenadine ? Parce que celle-ci investit le verre, lui donne ses tonalités, son goût et il sera impossible de la dissocier du reste de la boisson. Et bien c’est ce que Claire fait à une improvisation, pour le meilleur et pour le pire, elle s’accrochera à l’histoire et lui donnera ses couleurs jusqu’au bout. En service ou en lead, il ne faut parfois qu’un peu de Claire pour changer le goût de votre impro.

FANNY
La surprise L.A. de l’année, notre effet kiss cool à nous ! Dernière recrue en date, Fanny ne laisse personne indifférent ! Sa répartie tout en finesse, ses personnages aussi variés que dingues, ses accents aussi variés que dingues, son répertoire de jeu aussi varié que dingue, son énergie aussi variée que dingue en font une jouteuse qui a plus d’un tour dans son sac… on se réjouit déjà des surprises qu’elle nous réserve l’an prochain ! Au fait, on vous a déjà dit qu’elle était aussi variée que dingue ?

FAYE
"Est-ce que si on l’avait Faye, on s’ferait l’efFaye, que l’on se Faye, chaque fois ?" Cette parole de Vanessa PARADIS correspond plutôt bien à notre Faye, parce qu’on peut vous dire qu’elle en fait de l’effet notre bien-aimée Faye ! Méfiez-vous si vous montez en jeu avec cette douce et frêle blondinette !Sous ses airs de Laura Ingalls se cache une redoutable improvisatrice, dotée d’un sens inné de la danse, capable de littéralement exploser sur la patinoire !

GIGI ou Giselle
Gigi, la fausse brune de l’équipe, la blonde sexy, toute en spontanéité et en énergie. On n’avait peur qu’elle chachagisse après la naissance de Chacha, mais elle est toujours au top de sa blonditude et ça c’est blond ! Quand on voit la jolie donzelle débarquer sur la patoche on ne s’attend pas à des personnages aussi hauts en couleurs et en verbes ! Tout le monde se souviendra de sa cultissime réplique "Non pas comme ça !". Gigi, la co-équipière, c’est un bloc sur lequel s’appuyer, c’est l’enthousiasme avant, pendant et après le match ! Sans Gigi, les Laco se seraient un peu comme un zèbre sans rayures, une Lady Gaga sans talons, un string sans ficelle !

GILLES
Gilles est notre Mister mystère… derrière son sourire ravageur et sa fausse nonchalance, Gilles bouillonne, de vannes bien senties toujours dites avec l’air de pas y toucher, d’émotions en tout genre, des plus émouvantes aux plus inquiétantes (ne lui demandez pas de jouer les psychopathes, il est plus vrai que nature !), d’envies... ah oui, un dernier détail : il n’aime pas le cheese, mais ne dira jamais non à un cheese and wine…

JEHANNE
Elle nous a offert notre premier bébé L.A… et le deuxième est en route ! De là à dire que ça témoigne de son esprit de compétition, il y a un pas qu’on ne franchira pas. Jehanne (Jeje pour les intimes), nous offre son jeu intelligent, constructeur (la petite pierre à l’édifice d’une impro, c’est souvent elle), son humour décalé et souvent caustique. Supportrice cette année (eh oui, on ne va pas non plus l’obliger à porter une vareuse alors qu’elle porte déjà la vie), on se réjouit de la retrouver sur une patinoire dès que son BW natal daignera nous la rendre…

LADY GAGA ou Gaëlle – Notre Capitaine !
Ne croyez pas que Gaëlle soit Alice au Pays des merveilles. Cette belle bretonne d’apparence discrète en impose, toujours avec le sourire. Elle laisse tous ses vêtements et toutes ses pensées pour mieux se laconiser et habiller ses personnages, on la soupçonne d’ailleurs d’avoir une collection de poupées cachée quelque part. Gaga sait mesurer son effort et lorsque le challenge est élevé, sortir de son anonymat pour exploser. Cette Chafouine (Chat dans Alice) énigmatique et canon à la coiffure sophistiquée disparaît et apparaît à son gré sur la patinoire mais quoiqu’il arrive, dans la vie, elle est toujours joignable 24h/24 (sauf pour Yann qui l’a trompé récemment avec Ben).

LO ou Laurence
Finalement, on n’en veut pas à Laurence d’être un requin, dont elle a chopé, à force, certaines caractéristiques. Comme ces prédateurs, elle est toujours à l’écoute et toujours sur la balle. Dieu merci, la ressemblance s’arrête là, pour le reste, Laurence c’est un plaisir de jouer plus que communicatif, des services qui servent, une pincée de cabotinage savamment dosée,… et un sens de la surprise, sur et en-dehors de la patinoire (les L.A. connaissent bien – et redoutent parfois- ses fameux « j’ai une idée »… Avec elle, on irait n’importe où, que ce soit à New York ou au bout d’une belle impro !

ROROUNETTE ou Aurore
Aurore, c’est pas le genre à tourner autour du pot, quand elle a un truc à dire elle le dit et si vous n’êtes pas content c’est le même prix, non mais sans blague. Sur scène, elle est aussi sincère et entière que dans la vie, et c’est pour ça qu’elle est belle comme son nom quand elle joue, moi je dis. Comme dans la vie aussi, rien de ce qui peut se passer n’échappe à son regard d’aigle ! Soyez prudent, elle compte plus que 10 sur 10 à chaque œil…

YANN
Voici un homme intriguant que seul le temps apprivoise ; un homme de paradoxes:sensible, révolté, enjoué et décalé, grave et léger. C’est aussi une quête : Offrir à ses partenaires de jeu et au public des improvisations différentes teintées d’une couleur unique et originale... une quête de beau, d’esthétique, de poétique, d’original et surtout d’unique Et puis aussi un regard : Puissant et profond, son regard nous laisse parfois avec une impression d’étrangeté voire d’irréel. Mais ce regard-là vous porte et soutient... lancez le sur une dramatique et laissez son regard vous entraîner dans son univers... dépaysement garanti !

style='float:right;'>