La Croutounz

Un soir de 2007, une dizaine d’étudiants [1] se perdirent sur les hauteurs de Louvain-La-Neuve [2]. Ils cherchaient leur « maison », mais c’est la lumière de Sainte-Barbe [3] qui les attira. Désorientés, désoeuvrés, ils regardèrent ce que faisaient les mecs et les filles d’à côté. [4] Et c’était parti pour le grand plongeon dans la soupe aux croutons. [5] Après avoir mangé tous leurs chocosuisses, il fut temps de se frotter à d’autres poissons dans les eaux interuniversitaires.

Ouverts de cœur et d’esprit à l’international, dépassant leurs horizons faits de brique grise et de béton rouge, les petits Croutounz se sont alors additionnés, multipliés et faits des amis dans les capitales. Namuroise d’abord [6], bruxelloise [7] ensuite [8].

Désireux de chercher un sens profond à leur vie [9], les Crountounz ont finalement décidé de franchir le Rubicon [10] et de passer le tournoi de sélection.

Si vous voulez vous faire copain avec les Croutounz, c’est facile, ils apprécient à leur juste valeur les boissons belges [11], aiment les barbecs [12], adorent les mauvaises blagues [13], vénèrent l’inventeur du Doodle [14], adulent la bonne musique et kiffent la vibe. A bon entendeur, salut !


  1. Plus précisément, entre 1 et 20.
  2. Ville de youkous située à 20 kms au sud de Bruxelles. Après avoir étudié à LLN, le youkou s’installe en colocation à Bruxelles où il cultive les légumes bios, boit de la verveine nature et roule à vélo.
  3. En hommage à Santa Barbara, feuilleton télévisé américain en 2137 épisodes de 42 minutes créé par Jerome Dobson et Bridget Dobson, diffusé sur NBC et TF1. Après on pouvait zapper sur Club Dorothée (émission de télé qui fut très appréciée par les membres les plus âgés de l’équipe, qui attendaient le générique pour voir apparaître – en vain – leurs prénoms).
  4. Mais pas Gérard (pour ceux qui auraient aussi suivi ses aventures en rediffusion nocturne sur AB3). A ce sujet, sur les meilleures manières d’occuper son temps en blocus, veuillez consulter les pages facebook des membres les plus jeunes de l’équipe). Sur base des notes 3 et 4, vous pouvez facilement dresser l’âge moyen du Croutounz : 24 ans et 3 mois.
  5. Source : Nimbus et Susu
  6. Mais ça a quand même pris du temps, hein, on ne change pas la profonde nature d’un Namurois. Néanmoins, il serait intéressant de se livrer à une étude approfondie et géolocalisée sur l’ardeur d’avance dont témoignent certains Croutounz.
  7. Non peut-être ?
  8. Ou bien fut-ce l’inverse ? De nouveau, les sources historiques ne sont pas concordantes. Cf. V. DELLIUX, De originatibus membribus croutoniae et T. WILLAMINUS, Historia formationis croutonicae
  9. Plus prosaïquement, après sondage réalisé par l’INUSOP, la majorité des réponses invoquées par les Croutounz quant à leur motivation d’entrer en championnat était une sérieuse addiction aux Doodles.
  10. Cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Rubicon_(homonymie). L’expression « franchir le Rubicon » évoque une personne se lançant irrévocablement dans une entreprise aux conséquences risquées.
  11. De préférence servies avec une assiette fromage-saucisson des Halles.
  12. De préférence à Tourinnes-la-Grosse.
  13. http://www.europe1.fr/Ruquier/Mergault-appel-a-tous-les-lapins-!-146652/. Voyez également http://www.youtube.com/watch?v=2sy-2RgirI0
  14. Cf. supra, note 9.